Un site utilisant WordPress.com

POEME INTERDIT MOINS DE 18 AN

709245b6.gif

667tq3vc.gif

Ta langue malicieuse

Et curieuse, cherche la destination

XE6SZqjKV3XD3Yj8sCPUHlKBBHbk2cwVpdUCg0ocx46qIkf0c7sw

De ma déraison

La regarder ainsi se glisser

dans les vallées de mon intimité

Je pourrais m’évanouir,

gif:femme sexy

Je me sens mourir de plaisir ….

Malgré mes efforts désespérés

Pour encore te contempler

Bascule, ma tête en arrière

Soudain je ne touche plus terre .

Dans un moment de répit

Où je reprends mes esprits

Je n’ai de cesse

D’admirer cette douce caresse

Qui au vu de ton application

Me fait perdre la raison

Tu as trouvé les accords

De ce petit trésor

b32a6620

Je te dis oui

Je te dis non

Je t’attire, je te repousse,

Mon corps se trémousse

C’est si mal

C’est si …. bon .

Prisonnière de ta toute puissance

Tu as raison de ma résistance

De ma gorge s’échappe alors un cri

Sur ton visage apparaît un air réjoui

LeNuetlaRose

 

Lune sensuelle

Publicités

5 Réponses

  1. yves

    comment ne pas sentir la vie et le besoin de vie dans ces mots-là…c’est une invitation au voyage..

    J'aime

    9 février 2014 à 14 h 38 min

  2. Rhooooo…Josie…quel déchaînement de passion…. C’est si vivant que l’on peut aisément s’imaginer y être… Bisous ma Belle Amie

    J'aime

    9 février 2014 à 17 h 05 min

  3. Sylvie

    Qu ils sont beaux tous tes poemes j adorreeee et oui je trouve que les bisous bien langoureux sont tres tres agreables 🙂 gros bisous ma puce

    J'aime

    9 février 2014 à 17 h 28 min

  4. Je vois Aphrodite et Apollon,
    Je sens leur délire du désir
    Vivent l’amour avec passion
    D’un petit velours se vêtir
    couvrir le peu du corps nu;
    Des baisers ont eu raison
    De la déesse corrompue
    Aucun Non reste ou cloison
    Qui empêche l’acte du plaisir.
    C’est le délire, c’est l’extase,
    C’est l’emphase, la transe
    entre douleur, Bonheur
    Puis enfin: Réjouissance…
    C’est une joie immense
    De lire ton billet…
    Effervescence, plaisance
    Sans remords ni regrets….
    Je vois ma chère :
    Tu augmentes la cadence,
    C’est une tornade que tu viens balancer…
    Gros bisous à toi belle Brune….

    J'aime

    9 février 2014 à 17 h 57 min

  5. un beau billet comme on aime merciiiiii pour nous tes fans

    J'aime

    12 février 2014 à 8 h 42 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s